PRINCIPALES DISPOSITIONS & REGLEMENTATION


(sources AFIDOL)

Faute de règlementation l'huile d'olive est un produit qui présente des écarts de qualité non négligeable. A défaut de présenter des aptitudes vous permettant de déjouer les pièges, apprenez à lire les étiquettes.
A défaut d'une évidente Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) présente sur l'étiquette, il convient de rechercher la mention d’origine des olives et non le lieu de fabrication. Le nom du moulin n’apporte également pas la preuve que les olives proviennent de sa région sauf s'il mentionne un agrément ONIOL.

Voici les principales dispositions règlementaires en matière d'huile d'olive :

  1. La mention de l’origine n’est pas obligatoire.
  2. L’origine d’une huile d’olive est celle des olives dont elle est extraite et celle du moulin qui les a triturées.
  3. Si les olives et le moulin sont dans une même lieu géographique la mention de l’origine sur l’étiquette s’écrit « huile d’olive de… ».
  4. La mention d’origine ne peut être que :
    • L’Union Européenne
    • Un pays membre de l’U.E.
    • Un pays tiers
    • Une A.O.C. ou A.O.P. ou I.G.P.

L’indication de l’origine sur l’étiquette est soumise à conditions et contrôles.

Conditions