Menu général
Tourisme
Acheter un olivier Moulins et Coopératives
Accéder au calendrier des manifestations Le Calendrier des Manifestations
Acheter un olivier Acheter un Olivier
Acheter un olivier Huile d'olive
Acheter un olivier Infos diverses
Accédez à la photothèque La Photothèque
Recommander le site Livres à lire
 

LA GREFFE DE L'OLIVIER

Cette technique permet au niveau d'une oliveraie :

- d'installer des greffons de cultivars réputés productifs sur des oliviers qui sont régulièrement sans récolte.

- d'implanter dans le verger des cultivars pollinisateurs tels que le CAYON pour polliniser la TANCHE ou l'AMYGDALOLIA pour polliniser la LUCQUES.

- d'éliminer des variétés indésirables.

Le greffage se pratique au moment où l'olivier est en pleine sève. La période idéale se situe au mois de mai, à un moment ou la sève circule parfaitement bien et où la chaleur ambiante n'est pas encore trop élevée pour risquer de " griller " les greffons qui sont pendant quelque temps vulnérables.

Pour s'assurer si l'olivier est en pleine sève, il faut vérifier l'état de décollement parfait de l'écorce.





Les 2 méthodes de greffe les plus employées pour l'olivier, sont :

la greffe en couronne,dite aussi à plaques en tête.

la greffe à la plaque, dite aussi greffe à la fenêtre.

La greffe en couronne :

il s'agit d'une greffe qui offre des chances de réussite assez élevées car nous plaçons selon le cas de 10 à 20 yeux au point de greffe et nous avons ainsi un potentiel de chances plus important.

Cette greffe peut se pratiquer soit sur des troncs d'oliviers, soit sur des charpentières.

La préparation du sujet à greffer consiste à scier dans un 1er temps toute la partie aérienne de l'arbre au-dessus du point de greffe. La coupe sera néttoyée au moyen de la lame du greffoir.
L'écorce est ensuite fendue sur 3 ou 4 cm de hauteur sur toute la périphérie du tronc (photo1). Les languettes ainsi formées sont décollées au moyen de la spatule du greffoir .
Les greffons sont prélevés sur des baguettes de manière identique à la greffe à la fenêtre. Ces greffons sont disposés au-desous des plaques d'écorce sur la totalité de la circonférence (photo2).

Les têtes de greffons sont ensuite ajustées au moyen du greffoir dans la mesures où elles sont trop hautes. L'ensemble est ligaturé (photo3).
Au dessus et autour de cette greffe, on disposera un papier journal plus une protection supplémentaire constituée d'un sac plastique qui enveloppera la greffe de façon à éviter les brûlures du soleil .
Cette protection est à supprimer au bout de 3 semaines et les liens seront également coupés à ce moment là. Au bout de 6 mois, les pousses auront déjà 10 à 15 cm de hauteur et 2 ans après le greffage, la sélection des futures charpentières pourra être réalisée.

La greffe à la plaque, dite aussi greffe à la fenêtre:

Elle peut être réalisée sur des oliviers de toute grosseur. S'il s'agit de très vieux oliviers, on dégagera dans un premier temps les couches externes de l'écorce pour faire apparaître la partie jeune de celle -ci de couleur blanchâtre.

Les greffons seront prélevés sur des bois aoûtés de deux ou trois ans. Ces bois auront un diamètre au moins égal à celui d'un crayon à papier (photo4).
Les baguettes sur lesquelles seront choisis les greffons sont prélevés sur des oliviers vigoureux, réputés productifs. Elles peuvent être conservées 2 ou 3 jours, effeuillées, dans un papier humidifié et dans un local frais.

Sur l'olivier à greffer, on choisira une zone lisse sans nécroses sur une charpentière. A cet endroit, au moyen du greffoir, on y réalisera 3 incisions donnant la forme d'un I majuscule (photo 5). Les 2 incisions parallèles auront 3 ou 4 cm de longueur et seront espâcées de 3 cm par l'incision centrale. Avec la spatule du greffoir, les 2 "volets" ainsi formés seront décollés .
Pour prélever le greffon sur la baguette, on effectue une 1ère incision annulaire complète à 1,5cm au dessus des 2 yeux repérés sur la baguette et une 2éme à 2cm au-dessus . Cette légère différence de longueur permettra d'éviter de placer le greffon à l'envers. Une incision verticale entre les 2 yeux permettra, avec la spatule du greffoir, de décoller la baguette. (photo 6 ).

La plaque ainsi prélevèe sera introduite au-dessous des 2 volets de la fenêtre . Si elle se trouve trop haute, on réajustera la plaque après son introduction au moyen du greffoir. Les 2 volets seront rabattus sur la plaque (photo 7). Un lien sera placé pour assurer un meilleur placage. Une incision annulaire de 1cm de hauteur sera réalisée 10 à 15 cm au-dessus de la greffe (photo 8). La branche au -dessus de l'incisionsera supprimée l'année d'après. Les liens seront coupés 21 jours après et la greffe se développera aussitôt après la suppression des liens.

quelques conseils pratiques :

1. Pour bien s'asurer du sens des yeux qui sont sur la plaque, il est possible de repérer sur la baguette, avant son prélèvement, un V renversé dont la pointe passe au-dessus de l'oeil. Ce V renversé se matétialise uniquement par une couleur claire de l'écorse.
2. Une vérification de la plaque est souhaitable avant son applicationsur le sujet à greffer. Cette vérification consiste à exposer la plaque à la lumière pour bien s'assurer de la présence des yeux sur celle-ci. Si la lumière est visible à l'emplacement prévu des yeux, la plaque n'est pas à utiliser.

Boîte à greffer :

L'utilisation d'une boîte à greffer ou petite caissette compartimentée est fort utile pour le transport sur le terrain du matériel végétal et de l'outillage afin d'éviter leur souillure.
n'oublions pas que la greffe est une véritable opération chirurgicale végétale et qu'il est nécessaire d'y apporter à défaut d'aseptie, le maximum de propreté.

Photo N° 1 - Greffe de l'olivier
Photo N° 2
Photo N° 3
Photo N° 4
Photo N° 6
Photo N° 7
Photo N° 8