Menu général
Tourisme
Acheter un olivier Moulins et Coopératives
Accéder au calendrier des manifestations Le Calendrier des Manifestations
Acheter un olivier Acheter un Olivier
Acheter un olivier Huile d'olive
Acheter un olivier Infos diverses
Accédez à la photothèque La Photothèque
Recommander le site Livres à lire
 

L'OLIVIER AU QUOTIDIEN

L'olivier est très peu exigeant en soins, il n'en reste pas moins, si vous souhaitez que votre olivier se développe dans de bonnes conditions, de respecter certaines règles que l'on peut résumer en trois phases :
- Enrichir, aérer et renouveler le sol (oliviers en pot)
- Surveiller, prévenir et soigner contre les maladies et ravageurs
- Donner une forme en adéquation avec la destination de l'olivier; le Tailler
Les besoins en eaux.

L'olivier est réputé résistant à la sécheresse, il est d'une sobriété à toutes épreuves. Parcontre, il réagit très bien à un apport en eau complémentaire sans exagération. Son développement n'en sera que meilleur.

Sans toutefois vouloir intervenir sur le cours normal de la nature car un excèdent d'eau pourrait lui nuire. L'excès en eau peut être fatal à un olivier dans des sols argileux ou limoneux. En effet, l' olivier n'aime pas avoir les pieds dans l'eau, cela peut provoquer le pourridié des racines. Il faut adapter l'apport en eau en fonction des conditions climatiques et de l'implantation géographique de l'arbre.

Lors de sa plantation, une bonne préparation du trou peut remédier à un problème de drainage. Il suffit pour cela de mettre dans le fond du trou une couche de gros gravier (entre 5 et 15 cms).
Les Gelées.

Le gel avec des températures inférieures à -8 - 10 degrés au-dessous de zéro cause déjà des dégâts aux brindilles et jeunes pousses.

Vers 12-15 degrés au-dessous de zéro, la charpente entière peut être détruite.

Les froids les plus redoutables sont ceux d'hiver, surtout s'ils sont accompagnés de verglas ou suivis d'un dégel rapide. Le froid sec est moins dangereux qu'une gelée se produisant au cours d'une période d'humidité. Les gelées tardives de printemps peuvent nuire à la floraison, mais cet accident est rare. En cas de gel, il y a lieu de pratiquer une taille sévère jusqu'au niveau du mal et au besoin d'aller jusqu'au recépage et à la régénération.
L'olivier en hiver peu supporter des températures négatives
Protégez votre olivier contre le froid et le gel .

L'olivier (en pot ou bonsaï) ne supporte pas l'air sec et confiné d'un logement. Il faudra que vous le laissiez dehors en permanence, même en hiver. Trouvez lui une place à l'abri du vent, sous un préau, un jardin d'hiver ou une tonnelle etc... mais toujours en pleine lumière.

Protégez le en paillant le pot d'une part et à l'aide d'un voile d'hivernage en polypropylène non tissé très résistant pour recouvrir la frondaison.
Le voile protège les plantes, arbustes et poteries des gelées. C'est un excellent isolant thermique de plus il évite la condensation qui pourrait engendrer des moisissures. Il s'enroule autour des arbustes et des potées.
Il est toutefois déconseillé de le laisser en place pendant toute la durée de l'hiver.
Il est préférable de le retirer dès que les températures sont devenues plus clémentes.

Vendu en largeur de 2 m et en hauteur de 5 m au prix env. de 8 € pièce.
Si les conditions climatiques se déchainent, températures inférieures à -10° pendant plusieurs jours, rentrez l'olivier dans un garage près d'une fenêtre ou dans une entrée non chauffée mais éclairée par la lumière du jour. Ressortez-le dès que les températures le permettent.