ramasser les olives

Ramasser les olives : guide pour la récolte

5/5 - (1 vote)

La récolte des olives est un moment clé dans la production de l’huile d’olive et des autres produits dérivés du fruit de l’olivier. Pour garantir une qualité optimale, il convient de maîtriser toutes les étapes pour bien ramasser les olives  et éviter que cette collecte soit laborieuse.

Les préparatifs nécessaires avant la récolte des olives

Choisir le bon moment pour ramasser les olives

Trouver le moment idéal pour ramasser les olives dépend de plusieurs facteurs, tels que la variété des olives en question, le climat de la région ou encore le produit final souhaité. En général, on considère qu’il faut récolter les olives lorsque leur couleur passe du vert au noir, signe que le fruit a atteint sa maturité optimale. Ce moment varie d’une région à l’autre et peut s’étendre de septembre à février.

Se munir du matériel adapté pour cueillir les olives

Plusieurs outils peuvent aider à faciliter la récolte des olives, notamment :

  • Une échelle : indispensable pour accéder aux branches les plus hautes de l’arbre. Choisissez-en une légère et facilement transportable, pour ne pas endommager l’arbre ni les fruits.
  • Des récipients : pour récupérer les olives cueillies. Préférez des contenants en plastique ou en bois, moins susceptibles de casser que le verre ou la céramique.
  • Un peigne à olives : cet outil permet de retirer les olives délicatement sans abîmer les branches de l’olivier.
  • Des gants de travail : pour se protéger les mains des branches et épines.
  • Une bâche au sol ou filet de récolte : pour faciliter la récupération des olives tombées pendant la cueillette.
  Désameriser les olives

Les techniques de récolte des olives

La cueillette à la main

C’est la méthode la plus traditionnelle et la plus respectueuse de l’arbre et du fruit. Elle consiste à pincer l’olive entre le pouce et l’index, puis à exercer une légère pression pour la détacher de son pédoncule. Cette technique préserve la qualité des olives, mais elle est aussi la plus longue et demande beaucoup d’efforts.

Le peigne à olives

Plus rapide que la cueillette à la main, cette méthode utilise un peigne spécifique qui se glisse entre les rameaux pour attraper les olives et les faire tomber dans le réceptacle placé en dessous. Il est nécessaire de manier ce peigne avec douceur pour éviter d’endommager les branches et de compromettre la future production d’olives.

La gaulage des olives

Le gaulage consiste à frapper les branches avec un bâton pour faire tomber les olives au sol, où elles sont ensuite ramassées. Même si cette méthode est plus rapide que les autres, elle a ses inconvénients : les olives peuvent être abîmées lors de leur chute, et les branches endommagées produiront moins de fruits l’année suivante.

Les machines récolteuses

De nombreuses machines proposent désormais d’automatiser le processus de collecte des olives.Il existe par exemple des peignes électriques ou des vibreurs qui remuent l’arbre pour en faire tomber les olives. Ces techniques modernes permettent de réduire considérablement le temps nécessaire à la récolte, mais elles présentent aussi certains risques pour la santé de l’olivier et la qualité des olives.

Gérer les olives après la récolte

Tri et lavage des olives

Une fois les olives récoltées, il est indispensable de les trier et de les nettoyer avant de les utiliser ou de les stocker. Pour le tri, pensez notamment à retirer :

  • Les feuilles et brindilles restantes ;
  • Les olives abîmées ou véreuses ;
  • Les fruits ayant une couleur ou une forme inhabituelle.
  Récolte des olives : le matériel

Pour le lavage, une simple douche d’eau froide permettra de débarrasser les olives des poussières et des éventuels résidus.

Stockage et conservation des olives

Selon l’utilisation que vous prévoyez pour vos olives, différentes méthodes de stockage et de conservation s’offrent à vous :

  • Conserver les olives dans un récipient hermétique avec de l’eau et du sel : cette méthode traditionnelle permet de garder les fruits au frais pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois, en fonction de la concentration de sel utilisée.
  • Mettre les olives en saumure : il s’agit de les plonger dans une solution salée (généralement composée de 10% de sel et 90% d’eau) afin de favoriser leur conservation à long terme.
  • Faire sécher les olives : en les disposant sur des plateaux ou des filets, à l’abri du soleil mais dans un endroit bien ventilé, on peut obtenir des olives séchées très savoureuses pour agrémenter divers plats.
  • Presser les olives pour en extraire l’huile : cette opération doit être réalisée rapidement après la récolte pour préserver toutes les saveurs et vertus de l’huile.

 

A lire également