irrigation olivier

Arrosage de l’olivier : principes d’irrigation

4.7/5 - (4 votes)

Pour assurer la bonne santé de ses oliviers, un arrosage adéquat est indispensable. Voici les techniques d’arrosage de l’olivier ainsi que des astuces pour maintenir votre olivier en pleine forme.

Besoins en irrigation de l’olivier

Contrairement à certaines idées reçues, les oliviers ne sont pas des arbres qui supportent particulièrement bien la sécheresse. En effet, pour garantir une croissance saine et la production de fruits abondants, il est nécessaire de les arroser régulièrement. Cependant, comme tous les végétaux, l’olivier a des besoins spécifiques en matière d’eau.

Fréquence d’arrosage

Le rythme d’arrosage de l’olivier varie en fonction de plusieurs facteurs, tels que la saison, le climat, le sol et l’âge de l’arbre. Généralement, on recommande d’arroser une fois par semaine en période de croissance, c’est-à-dire au printemps et en été. Les mois les plus chauds peut nécessiter deux arrosages par semaine si le sol s’assèche trop rapidement.

La quantité d’eau

Lors de chaque arrosage, il est important d’fournir une quantité d’eau suffisante, généralement comprise entre 30 et 50 litres pour un adulte olivier. Pour les jeunes arbres, cette quantité peut être divisée par deux. L’essentiel est de garantir une humidification en profondeur des racines, sans provoquer de stagnation d’eau dans le sol.

  Terreau pour olivier : bien le choisir

Choix du meilleur moment pour arroser

Le choix du moment de la journée pour l’arrosage de l’olivier est essentiel pour assurer leur bonne santé et optimiser leur croissance.

Certaines heures sont plus bénéfiques que d’autres pour l’arrosage, et éviter ainsi l’évaporation trop rapide de l’eau ou le développement de maladies ou parasites comme les cochenilles.

Arroser la nuit : une solution idéale ?

Arroser pendant la nuit présente plusieurs avantages pour l’olivier. Tout d’abord, l’évaporation de l’eau est plus faible, ce qui permet aux racines de mieux absorber l’eau et donc de gaspiller moins de ressources. De plus, les températures nocturnes sont souvent plus clémentes, ce qui favorise également une meilleure absorption de l’eau par les racines.

Les heures à privilégier en journée

Si toutefois vous ne pouvez pas arroser vos oliviers durant la nuit, il est conseillé d’éviter les heures les plus chaudes de la journée pour le faire. L’arrosage en pleine chaleur peut provoquer un stress hydrique pour l’arbre et favoriser l’évaporation rapide de l’eau.

Privilégiez donc plutôt tôt le matin ou en fin d’après-midi pour vos séances d’arrosage.

Tenir compte des spécificités du sol et du climat

Pour adapter votre stratégie d’arrosage à vos oliviers, il est important de prendre en considération les particularités du sol dans lequel ils poussent ainsi que les conditions climatiques de votre région.

Adapter l’irrigation de l’olivier au type de sol

Les oliviers se développent généralement bien dans des sols drainants et légèrement calcaires. Cependant, si vous êtes dans une zone à sol argileux, où l’eau a tendance à stagner, il convient de réduire la fréquence et la quantité d’eau lors des arrosages. A contrario, dans les sols sableux, augmenter légèrement la fréquence d’arrosage peut être nécessaire pour compenser leur faible rétention d’eau.

  LE BOUTURAGE DE L'OLIVIER

Prendre en compte le climat local

Le climat de votre région joue également un rôle clé dans la gestion de l’arrosage des oliviers. Dans des zones particulièrement chaudes et sèches, une attention particulière doit être portée à l’arrosage pendant la période estivale, avec un ajustement de la fréquence et de la quantité d’eau en conséquence. Dans des zones plus humides, il peut être nécessaire de réduire les apports en eau pour éviter la prolifération de champignons ou autres parasites.

Astuces pour réussir l’arrosage de vos oliviers

  • Adopter le paillage : Le paillage du sol autour de l’olivier permet de conserver l’humidité et de limiter l’évaporation de l’eau. Vous pouvez utiliser des écorces de pin, des aiguilles de pin ou encore des pierres pour réaliser ce paillage, qui présente également l’avantage de limiter la pousse des mauvaises herbes et de protéger les racines des variations de température.
  • Suivre les conditions météorologiques : Il est essentiel d’être attentif aux prévisions météorologiques, notamment en cas de pluie ou de sécheresse prolongées. N’hésitez pas à adapter votre stratégie d’arrosage en fonction des besoins spécifiques de vos oliviers à un moment précis.
  • Utiliser un système d’irrigation adapté : Si vous disposez d’une grande surface d’oliviers, investir dans un système d’irrigation efficace et adapté peut faciliter grandement la gestion de l’arrosage.

 

A lire également