olivier arbre

L’arbre olivier : fruitier et décoratif

4.7/5 - (3 votes)

Originaire du bassin méditerranéen, l’olivier est un arbre fruitier qui possède de nombreuses qualités :

Cet arbre est présent dans le bassin méditerranéen depuis plusieurs civilisations, à l’image des Grecs, des Romains et des Égyptiens, considéraient cet arbre comme sacré et lui vouaient un véritable culte.

À travers les époques, l’arbre olivier a continué de s’affirmer comme un élément incontournable et indissociable du paysage méditerranéen.

Riche en nutriments et en saveurs, le fruit de l’olivier, appelé olive, est utilisé dans de nombreuses préparations culinaires typiques de la Méditerranée. Consommée sous forme de tapenade, d’apéritif ou encore d’ingrédient dans des recettes variées, l’olive séduit les papilles des petits et grands.

L’huile d’olive, extraite du pressage mécanique des olives, constitue en outre l’une des principales sources de matières grasses utilisées dans la cuisine méditerranéenne. Reconnue pour ses bienfaits sur la santé, elle est prisée à travers le monde entier.

Choix entre différents types d’arbres d’olivier

.

Parmi la grande famille des Oléacées, plusieurs variétés d’arbres d’oliviers coexistent et se distinguent par leur apparence, leur mode de croissance, et la qualité gustative de leurs fruits :

  • L’Olea europaea var. sativa : il s’agit de la variété domestiquée, cultivée principalement pour ses olives et son huile.
  • L’Olea europaea var. sylvestris : cette variété sauvage présente des fruits plus petits et amers, généralement utilisés pour l’extraction d’huiles essentielles.
  • Les variétés ornementales : sélectionnées pour leur esthétique, ces oliviers sont notamment plantés dans les jardins ou les parcs pour apporter une touche méditerranéenne au paysage.
  LA CULTURE DE L'OLIVIER DANS LE BASSIN MEDITERRANEEN

Un arbre résistant

Incontestablement, l’une des particularités majeures de l’olivier réside dans sa robustesse face aux conditions climatiques difficiles.

Très adaptable, l’arbre fruitier peut ainsi prospérer même sur des terres pauvres et rocailleuses, à condition de disposer d’un minimum de ressources en eau et de luminosité.

De plus, son feuillage persistant permet à l’olivier de supporter des températures chaudes comme fraîches – certaines variétés étant capables de résister jusqu’à -15°C.

À cela s’ajoute un large éventail de caractéristiques qui font de l’olivier un véritable emblème du bassin méditerranéen :

  1. Une longévité exceptionnelle : certains spécimens peuvent vivre plusieurs millénaires sans montrer de signe de décrépitude.
  2. Un aspect esthétique : avec ses branches tortueuses, son tronc noueux et ses petites feuilles argentées, l’olivier séduit autant les jardiniers amateurs que les passionnés de botanique.
  3. Un caractère polyvalent : fruité, boisé, floral ou même herbacé, les olives et l’huile d’olive présentent une variété infinie de goûts selon la région, le climat, et les méthodes de production.

L’olivier : arbre esthétique

Placé dans votre jardin l’olivier sera l’arbre idéal pour le décorer et lui donner du charme .

Il est résistant au gel et même si il demande un peu d’entretien vous serait conquis par sa beauté

L’olivier et la botanique

Comme le troène, le lilas et le frêne, l’olivier (définition Wikipedia) appartient à la famille des Oléacées qui compte parmi elle une vingtaine de genres différents.

L’olivier est du genre Oleae qui comprend une huitaine d’espèces dont l’Oleae Europae qui nous intéresse principalement.

Celle-ci se divise en deux sous-espèces :
Olea Europa Sylvestris ou Oléastre, c’est à dire l’olivier sauvage, et Olea Europae Sativa ou l’olivier cultivé.

  Olivier en intérieur : les fondamentaux

En France l’olivier vit sur les bords de la méditerranéen mais pas seulement. On le retrouve fréquemment à l’intérieur des terres dans des départements comme l’Ardèche, l’Aude ou la Drôme. Il se plaît entre le 25e et le 45e degré de latitude, ce qui a d’ailleurs permis de l’introduire avec succès au Japon, aux Etats Unis (Californie), au Mexique pour l’hémisphère nord, en Australie et dans divers pays de de l’Amérique du Sud pour l’hémisphère Sud.

Le tronc de l’olivier est bas, généralement de couleur grise d’un aspect rugueux et tortueux lorsqu’il est dans la force de son âge. L’olivier s’accommode facilement de sols ingrats, caillouteux et arides. Grâce à ses racines qui peuvent plonger profondément, l’olivier trouve les éléments nécessaire à sa croissance. Croissance qu’il à lente mais peut facilement atteindre 15 à 20 mètres de haut selon son environnement. Le feuillage de l’olivier est persistant et toujours vert. Si on le laisse végéter, il prend souvent une forme pyramidale. Le Système radiculaire de l’olivier forme sous le tronc une souche ligneuse dans laquelle s’accumule des réserves, (la matte).La feuille d’olivier

Les rameaux peuvent êtres des gourmands vigoureux et verticaux.Il existe aussi des rameaux de prolongement portant à leur extrémité un bouquet de pousses feuillées de deux ans. Les feuilles de l’olivier sont persistantes ( durée de vie, trois ans) leur situation sur le rameau est dite « opposée », le pétiole est court. La face supérieur des feuilles doit être luisante de couleur vert foncé, tandis que la face inférieur présente un aspect argenté dû à la pruine.
La fleur de l’olivierLes feuilles font de 3 à 8 centimètres selon l’espèce. La face inférieure de la feuille d’olivier est recouverte de petits poils qui lui permettent de retenir la plus infime quantité d’humidité.

  Olivier en pot

Les fleurs se présentent le plus souvent en grappe naissant à l’aisselle des feuilles. Elles sont petites et ovales, les pétales sont de couleur blanc, très légèrement odorantes, très sensible au froid et de surcroît au vent. Seulement 5% des fleurs donneront naissance à un fruit, l’olive.

A lire également